Arrêtez-moi. Lisa Gardner

Flirtant avec une panne de lecture, j’avais besoin de retrouver un personnage que j’affectionne pour relancer la machine. Eh bien, D.D. Warren m’a semblée être la femme parfaite dans ce cas avec le septième roman de la série de Lisa Gardner : Arrêtez-moi.

Arrêtez-moi - Lisa Gardner

L’histoire

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l’heure exacts de votre mort ? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures précises, dans quatre jours. Comme ses deux meilleures amies.
Et elle souhaite que ce soit l’inspectrice D.D. Warren de la police de Boston qui se charge de l’enquête. Prise par la traque d’un tueur de pédophiles, D.D. accepte à contrecœur. Mais dès qu’elle plonge dans le passé de la jeune femme, son instinct lui souffle que celle-ci ne lui a pas tout dit…

Mon avis

Avec Arrêtez-moi, nous faisons la connaissance de Charlène, Charlie pour les intimes. Charlie le sait, elle le sent : la mort approche. Ses amies sont mortes et son tour viendra, dans quelques jours. Un thème que j’avais déjà croisé dans le roman Le jour de ma mort. Mais contrairement à Charlotte du thriller de Jacques Expert, Charlie sous la plume de Lisa Gardner, ne compte pas se cacher en attendant le moment fatidique. Elle se prépare, se conditionne. Elle est prête à faire face. Une sacré force mentale de la part de notre héroïne, quand on sait à quel point elle peut courber l’échine. Et dans l’optique où le pire doit se produire, la jeune femme alerte D.D. Warren, notre enquêtrice choc.

L’enquêtrice, sceptique, va devoir découvrir si Charlène dit vrai. Pour ça, elle devrait dénicher des souvenirs bien enterrés. D’autant plus, que D.D. et son équipe ont déjà beaucoup à faire. Un meurtrier court en ville, et prend un malin plaisir à punir les pédophiles en liberté. Une affaire qui nous entraîne dans les tréfonds d’un milieu pervers. Le risque est partout. Sur internet, en ville, dans un parc, à la bibliothèque. Lisa Gardner peaufine ses récits d’un réalisme froid et effroyable. Je vous le disais déjà avec Les Morsures du passé, la romancière aime utiliser l’enfance comme élément clef de ses histoires. A travers ses récits, elle n’hésite pas à crier les risques et dangers qui planent sur ces êtres innocents.

Arrêtez-moi - Couverture

Dans les films d’horreur, la courageuse victime hurle toujours de terreur. Dans la vraie vie, on a plus de chances de mourir en silence.

Chapitre 19

J’ai beaucoup aimé l’alternance des deux enquêtes. Comme à son habitude, les points de vue diffèrent, allant de D.D. Warren à Charlène, en passant parfois par d’autres voix. Et ce que j’aime particulièrement avec cette série, c’est aussi que l’auteure a su doser savamment les instants de vie personnelle de l’enquêtrice phare. Le personnage évolue au fil des histoires sans jamais prendre le dessus sur les intrigues. Sa vie est intimement liée à ses interventions. Un bel équilibre pour maintenir le suspens sur les affaires tout en créant un lien entre nous et cette femme forte et entêtée.

Ce fut, comme à chaque lecture, un réel plaisir de retrouver ce personnage et d’être entrainée dans ces enquêtes tumultueuses.

Avez-vous déjà lu ce roman ?

Ce roman fait partie de mon objectif : Rencontre avec D.D. Warren.

« Arrêtez-moi » de Lisa Gardner. Le livre de poche, 2017.

35 commentaires sur “Arrêtez-moi. Lisa Gardner

Votre commentaire