Vos histoires de livre #8

Pour le premier Raconte ton livre de cette année, je vous demandais de choisir le personnage le plus méchant de votre bibliothèque et vous avez été nombreux à partager vos plus belles idées. Voici, comme promis, cette maléfique liste !

Vos histoires de livre chez Vingt et une pages
Les Schtroumpfs noirs - Couverture

Le choix de Mathilde

Je vais citer le célèbre Gargamel dans les bandes dessinées Les Schtroumpfs de Peyo. C’est le méchant le plus vicieux de ma bibliothèque, ou du moins celui qui est le plus déterminé à atteindre ses objectifs malveillants envers les Schtroumpfs. ^^ Il revient sans cesse à la charge pour les capturer alors son entêtement le rend particulièrement cruel. 😉

Son blog : Critiques d’une lectrice assidue

La leçon du mal - Couverture

Le choix de Marinette

L’incontournable Voldemort de la saga Harry Potter est celui qui me vient en tête directement. Mais Hasumi, du roman La Leçon du mal (sa chronique) de Yûsuke Kishi, mérite amplement d’être cité aussi. 😅  Il est tellement flippant.

Son blog : Les lectures de Marinette

Harry Potter à l'école des sorciers - Couverture

Le choix de Élise

Je ne sais vraiment pas lequel choisir : j’hésite énormément mais c’est vrai que moi aussi, je pensais à Voldemort dans la saga Harry Potter de J.K. Rowling. 🪄

Son blog : Les Poèmes d’Élise

Bouche cousue - Couverture

Le choix de Hedwige

Alors je choisirais Béatrice Ross, l’héroïne de Bouche cousue par Marilou Addison. Une femme détestable, malveillante, perverse et atteinte en plus du syndrome de Diogène, tout ceci raconté avec un humour noir absolument délicieux.

Son blog : Tranches de livres

Les misérables - Couverture

Le choix de Dal_eg

J’ai tout de suite pensé à Voldemort dans Harry Potter mais mon choix se pose finalement sur les Thénardier dans Les Misérables, d’horribles personnages pour Valjean, Marius et Cosette.
Encore un chouette thème qui fait réfléchir tant il est peu évident de choisir LE méchant, même si je triche en citant toute une famille. 

Son blog : Le temps presse

Le Manufacturier - Couverture

Le choix de Nath

Bon, et bien pour moi, le pire méchant se trouve dans Le Manufacturier (sa chronique) de Mattias Köping. Problème : je ne peux pas le nommer ni même fournir des traits de caractère pour éviter le spoil, mais c’est pour moi la pire raclure que l’humanité ait porté, pire encore lorsque l’on sait que l’auteur s’est imprégné de faits réels pour le façonner ! Oui, oui, je « vends » ce livre par tous les moyens possibles, mais vraiment, cette lecture est une gifle monumentale !

Son blog : Mes Lectures du Dimanche

Grace and Fury - Couverture

Le choix de Carfax

Pour l’année 2022, le vilain qui m’a marquée est Asa de la saga Grace and Fury de Tracy Banghart. Sous ses airs de prince, c’est un menteur et un manipulateur hors pair qui n’hésite pas à tuer ceux qui se mettent en travers de son chemin, même s’il s’agit de sa famille.

Son blog : Asia 4 Ever 2

Monster Kana - Couverture

Le choix de Tachan

J’ai beau aimer les bons méchants, j’ai dû réfléchir un certain temps avant de trouver et je vous vendrai Johann de Monster par Naoki Urasawa ! L’ayant lu avant la sortie de mon blog, je n’ai pas de chronique pour développer. ^^ Alors, je dirai juste que c’est l’antagoniste rêvé de tout thriller, angoissant, flippant et terriblement intelligent, qui déjoue toujours ce que son poursuivant essaie de mettre en place. J’adore ce genre de figure de jeune psychopathe ultra intelligent !

Son blog : Les blablas de Tachan

Les voies de l'ombre - Couverture

Le choix de Ge

Alors pour moi ce sera Kurtz !
Oh, j’en ai des timbrés dans ma bibliothèque. De Grippe-Sou dans Ça à Hannibal Lecteur, en passant par Jean-Baptiste Grenouille, le héros de Süskind dans Le Parfum. Ou pire, le mec d’American psycho, Patrick Bateman… Et je ne vais même pas aller chercher dans la littérature horrifique ! Non, je reste dans les psychopathes. Un peu comme le Will Edwards de Claire Favan, mais en pire. Car Kurtz n’est pas n’importe lequel des tarés, c’est un pervers de génie. Un prédateur imprévisible et monstrueux. Une nouvelle race de psychopathe, sans doute sociopathe aussi. Oui Kurtz, le héros de la trilogie, pardon, de la tétralogie Les voies de l’ombre de Jérôme Camut et Nathalie Hug. Oui je sais, encore eux. Car franchement ce Kurtz, il m’a vraiment foutu les jetons, et pourtant ce n’est pas lui le héros des livres où il apparait… Quoique !
Bref, lisez Prédation (sa chronique), Stigmate, Instinct et Rémanence, des CAMHUG, c’est de la balle baby !

Son blog : Collectif Polar

Le bureau des affaires occultes - Couverture

Le choix de Caroline

Après avoir longuement réfléchi au thème, je me suis rendue compte que les personnages qui me venaient à l’esprit étaient essentiellement issus de sagas. J’avoue que ce n’est pas si facile de trouver un grand méchant dans la littérature, beaucoup moins que dans le cinéma.
En première position, je nommerais le Vicaire, du Bureau des affaires occultes (sa chronique) de Eric Fouassier, protagoniste récurrent et véritable « méchant » de cette série historique, que soit dit en passant j’adore !  😊 J’ai chroniqué le premier tome sur le blog, mais pas le deuxième. Il va falloir que j’y remédie car il est super.
En deuxième, Anton Chigurh, le tueur à gages psychopathe et absolument flippant de Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme de Cormac McCarthy. Bon j’avoue, en vrai il fait encore plus peur dans le film « No country for old men » des frères Cohen. 😁
Et enfin, le comte Dracula de Bram Stoker. Bah oui quand même ! J’ai hésité à le mettre, car pour moi il reste tout de même un personnage romantique, tel que seule la littérature du XIXe siècle savait en produire.

Son blog : Le murmure des âmes livres

Outlander - Couverture

Le choix de Aurélie

Difficile de n’en choisir qu’un… Il y a tellement de méchants qui font peur ou qui sont horribles.
Si je devais n’en choisir qu’un, ce serait Black Jack Randall dans la saga Outlander (sa chronique du premier tome) de Diana Gabaldon. Celui-là, il est horrible ! C’est un pervers, violeur et plein de cruauté qui n’hésite pas à tuer ou torturer pour son petit plaisir. Quand on sait tout ça, je pense, qu’on peut facilement lui donner la palme du méchant.

Son blog : Two Girls and books

A l'Est d'Eden - Couverture

Le choix de Ta d loi du cine

Je choisis Cathy, la mère des jumeaux Aron et Caleb, et aussi épouse d’Adam, dans le roman A l’Est d’Eden de John Steinbeck…

A retrouver chez : Le blog de Dasola

Blanche neige - Lacombe - Couverture

Le choix de Audrey

Le meilleur méchant est pour moi est Le Darkling de la trilogie Grisha (sa chronique du premier tome) de Leigh Bardugo, mais étrangement, je n’arrive pas à le considérer comme totalement méchant. Peut-être parce que c’est de la nuance et de la complexité que naissent les méchants réussis : ceux dont la nature sombre irradie mais qui arrivent à garder en eux certains traits de vulnérabilité les rendant humains malgré les atrocités commises.
Mais je digresse et, finalement, j’ai décidé de choisir, non pas un méchant mais une méchante : la Belle-mère de Blanche Neige (sa chronique). Une femme égocentrique, haineuse et hideuse prête à sacrifier une innocente sur l’autel de son propre narcissisme ! Une pure méchante sans motivation que l’on pourrait, en partie, comprendre…

Son blog : Light and Smell

Ca - Couverture

Le choix de Hilde

J’ai fait le tour de ma bibliothèque et le méchant qui s’est imposé, c’est Grippe-Sou le clown de Ça de Stephen King. Il attire les enfants pour les tuer ensuite. Il est capable de prendre différentes apparences, de montrer les pires peurs des personnes qu’il possède. Ce n’est pas juste un méchant, c’est vraiment un monstre ! ^^

Son blog : Le Livroblog

Harry Potter et l'ordre du Phénix - Couverture

Le choix de Sav

Oh allez, je vais aller dans la facilité avec Dolores Ombrage dans les derniers Harry Potter. Oui évidemment, des méchants il y en a des tas ! Des méchants nuancés, des anti-héros que tu prendrais pour un méchant un ou gentil tourmenté, ou des méchants là juste pour être méchants et représenter le Mal face aux héros du Bien. Ombrage en revanche… elle l’est pour le plaisir de faire mal et d’humilier, de rappeler sa « supériorité » aux autres, elle embrasse même sa nature. Loyale au Ministère de la magie, et surtout loyale à ses valeurs. Je la crains plus ELLE que Voldemort ou d’autres méchants. En voilà une qui n’a pas honte d’être méchante et tient bien son rôle, glaçant à souhait !

Son blog : Saveur Littéraire

Les liaisons dangereuses - Couverture

Le choix de Steven

Après avoir cherché et recherché une autre réponse que le tristement célèbre Voldemort, je me suis tourné du côté de mes classiques avec la Marquise de Merteuil, personnage du livre Les Liaisons dangereuses (sa chronique) de Pierre Choderlos De Laclos.
En effet, ce protagoniste, au dessus de la morale, ainsi que de la classe sociale, se dessine manipulatrice et perverse et se sert de l’innocence d’une jeune demoiselle avec intelligence et agilité.

Son blog : Maven Litterae


Bravo pour ce beau panel de grands vilains et d’idées littéraires !

Le thème était loin d’être simple, et même si Voldemort de la saga Harry Potter semble s’être invité dans l’esprit de plusieurs d’entre vous, vous avez pourtant déniché des personnages tous aussi différents et cruels les uns des autres. Comme toujours, un énorme merci de faire vivre ce rendez-vous. Bonnes lectures, les amis !

Article et commentaires d’origine :
Raconte ton livre #8

49 Commentaires sur “Vos histoires de livre #8

Votre commentaire