L’Ombre du funambule. Stéphane Schmucker

Désigné Coup de coeur du Jury lors du Prix du Suspens Psychologique 2021, je n’ai pu résister à l’envie de découvrir L’Ombre du funambule, le premier roman de Stéphane Schmucker.

L'ombre du Funambule - Stéphane Schmucker

L’histoire

Joachim est un père dévasté depuis la disparition de sa fille Romane huit ans plus tôt et n’est plus que l’ombre de lui-même. Son quotidien bascule brusquement lorsque le lieutenant Breuil frappe à sa porte pour lui annoncer que son ex-femme est suspectée du meurtre de son amour de jeunesse, Liliane. Il n’a d’autre choix que de revenir en Alsace pour enquêter sur les lieux de son passé et se replonger dans des souvenirs douloureux. Est-il prêt à entendre la vérité sur la disparition de sa fille ?

Mon avis

Dans ce thriller psychologique, nous rencontrons une famille brisée. Joachim et Justine vivent l’enfer depuis la disparition de leur fille, il y a plusieurs années. Mais l’horreur ne s’arrête pas là. Alors que chacun essaie de survivre à ce drame, Liliane, l’ex petite amie de Joachim, vient d’être retrouvée morte. Justine, elle, est introuvable. Joachim doit agir, il doit comprendre, et vite.

Une quête de vérité qui nous poussera à découvrir Joachim, Justine, et Liliane à différentes époques de leurs vies. Ces sauts dans le temps nous permettent de saisir l’esprit des personnages, de vivre leurs joies, leurs peines et leurs douleurs avec eux. Ce lien avec le passé est nécessaire, indisociable aux évenements présents. De leurs souvenirs et leurs vécus découlent leurs décisions futures. J’aime ces romans qui nous entrainent de chapitre en chapitre dans une mêlé d’émotions et de questionnements, sans nous laisser le temps de reprendre nos esprits. Je suis servie !

Mais si le passé a ses secrets à nous livrer, il n’est pas le seul. Un personnage plane comme une ombre, indélébile, indéchiffrable. Une présence que l’on apperçoit uniquement par ses mots, le Funambule. Ses textes, d’une poésie triste et sombre, viennent ponctuer l’intrigue et rythme la lecture d’une écriture douce et cruelle à la fois.

Je lui ferai payer toute ma solitude,
Même si de mes mains doit couler le sang.
J’entends déjà du requiem son prélude,
Quand fuira le diamant de son propre sang.

LE FUNAMBULE

Stéphane Schmucker intègre au décor des lieux et faits existants qui permettent de situer le récit dans le temps et l’espace. Lui donnant alors une dimension plus concrète, réaliste. Comme si Joachim et Justine, ce couple qui n’en est plus vraiment un, pouvait être des voisins, des connaissances, des personnes comme vous et moi. Avec L’Ombre du funambule, cette nouvelle plume nous fait ressentir l’intensité de ce père, perdu. De cette mère, partie. De cette femme, bafouée. De cette enfant, introuvable.

De plus, les derniers chapitres nous offrent une vérité qui remet en question l’intégralité du récit. Un coup de maître qui ouvre l’oeil sur des détails qui n’en étaient pas. Une précision dans l’écriture qui nous happe par sa fluidité. Autant d’éléments et de qualités qui créer toute la richesse de ce texte.

Je pourrais m’épancher encore et encore pour vous dire à quel point j’ai aimé ce livre. Mais finalement, ce ne sont pas mes mots que vous devriez lire, mais les siens.

🖤 Cette découverte est un véritable coup de coeur, je vous le conseille vivement !

Un très grand merci à Stéphane Schmucker de m’avoir confiée son premier roman.
Un auteur à suivre sans aucun doute, retrouvez le sur Facebook.

« L’Ombre du funambule » de Stéphane Schmucker. Éditions Les Nouveaux Auteurs, 2021.


24 réflexions sur “L’Ombre du funambule. Stéphane Schmucker

  1. Je l’ai découvert dans le cadre du prix 20 minutes 2021 où il était en lice. Il faisait partie des 5 retenus et sur lesquels nous avons eu à débattre avec le président du jury. Du coup, je trouve ton avis intéressant 😉

    1. Oh merci ! 🙂 Tu avais passé un bon moment avec ce roman ? Si tu as un article au sujet des 5 livres retenues pour le prix 20 minutes, je serais ravie de découvrir les titres. 🙂

  2. Très très belle chronique, je viens aussi de le lire et franchement je ne pourrai pas dire mieux.
    Oui une bien belle mécanique que ce scénario, j’ai été totalement bluffée par cette construction astucieuse.
    Merci Ludivine, grâce à toi je vais pouvoir enfin écrire ma chronique 🙂

    1. Je suis ravie d’apprendre que tu l’as découvert également, et surtout que tu l’as aimé ! Je suis absolument d’accord avec toi, cette construction est vraiment réussie. Stéphane Schmucker propose une histoire forte en émotions, chaque personnage nous inspire un sentiment, rien n’est laissé au hasard. Pour un premier roman, il est vraiment chouette et prenant ! Merci pour ces jolis compliments, j’ai hâte de voir ta chronique 😃

    1. Oh merci beaucoup Caroline ! J’espère que tu le découvriras et qu’il te plaira autant qu’il m’a plu. Il est plein d’émotions, de doutes, et j’ai trouvé les personnages bien travaillés, avec leurs vécus et leurs sentiments propres. Vraiment, je suis conquise et je te souhaite une aussi belle lecture 😃

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s