Tombent les anges. Marlène Charine

Ce que j’aime avec Le Ptit Colli, ce sont les découvertes. Et dans la box du mois d’Octobre, j’ai reçu Tombent les anges, un thriller fantastique signé Marlène Charine, auteure que je n’avais encore jamais lue.

L’histoire

Lors d’une intervention de routine à Paris, Cécile Rivère, une jeune gardienne de la paix un brin désabusée, entend une femme appeler au secours dans un appartement pourtant vide. Le lendemain, on apprend que la locataire a été assassinée à des centaines de kilomètres de là. Cécile n’a pas pu l’entendre. Sauf si…
Mais quand on est flic, on croit au Mal, pas aux fantômes. Moquée et mise au ban de sa brigade, Cécile est recrutée par le capitaine Kermarec, le seul à ne pas la prendre pour une folle, le seul prêt à lui donner une nouvelle chance.
Ensemble, ils vont enquêter sur la mort d’une infirmière de vingt-cinq ans, décrite comme un modèle de gentillesse par ses proches. Mais qui cachait de bien sombres secrets…

Mon avis

Autant vous le dire de suite, l’expérience est réussie. J’ai découvert dans ce roman un personnage avec qui j’ai immédiatement accroché. Cécile, cette jeune femme au service de la loi, m’a charmée sans crier gare. Il y a quelque chose chez elle qui m’a touchée. Peut-être parce que, moi aussi, j’ai d’étranges habitudes, comme vérifier trois fois si la porte d’entrée est bien fermée… Ce genre de détail joue beaucoup dans l’appréciation humaine que j’éprouve pour ce personnage. Ses petites manies cachent un certain manque de confiance ou une peur incontrôlée mais malgré ça, Cécile est une femme qui ne se laisse pas impressionnée. Même si son comportement frise souvent la frontière de l’inconscience, ou du désespoir. Elle ne manque cependant pas de répartie, ni de courage (ou d’obstination) et ça tombe bien, il va lui en falloir pour la suite.

Lors d’une tournée de routine, Cécile et son exécrable coéquipier sont appelés pour violence domestique. Le logement en question semble pourtant vide. Suivant son instinct, ou son sixième sens (appelez ça comme vous le souhaitez), elle va faire la rencontre du Capitaine Kermarec. Une rencontre qui va emmener la jeune bleue plus loin que les patrouilles nocturnes. Cécile perçoit des choses qu’elle ne comprend pas, mais Kermarec (je vous laisse le plaisir de découvrir son prénom enchanteur) la soutient et l’encourage. Cet homme est un roc pour son équipe. Et l’ambiance qui règne dans sa brigade m’a fortement rappelée, à mon plus grand plaisir, le trait d’humour et l’esprit d’entraide infaillible que j’ai tant aimé avec Victor Coste, dans la trilogie de Olivier Norek.

Debout au beau milieu du palier, au troisième étage de son HLM de Massy, Cécile hésitait et pestait contre elle-même. Elle était persuadée qu’elle avait fermé cette foutue porte à clé. Non, en fait, elle était sûre à quatre-vingt-dix-neuf pour cent. Ce dernier pour cent d’incertitude, minable et stupide, lui faisait perdre la tête, comme chaque fois qu’elle quittait son appartement.

Chapitre 1

L’enquête va pousser Cécile à s’ouvrir aux autres et surtout à s’ouvrir elle même, se découvrir. Faire face à ses craintes, non sans difficultés. Elle va devoir puiser dans des forces refoulées pour découvrir la vérité. Pour apprendre ce que cache la mort de cette infirmière, et ce qu’elle pouvait cacher de son vécue. Mais comme je ne veux pas vous gâcher le plaisir de cette histoire, je terminerais mon article en vous disant que le final a été une vraie tornade. Un bouillon de peur, d’angoisse, de colère aussi. Marlène Charine ne fait pas dans la dentelle, ni pour nous, ni pour ses personnages. C’est un parti pris réussi pour moi, je me suis laissée embarquer dans ce roman et je l’ai terminé trop vite, sans même m’en apercevoir.

Ravie de cette découverte, de cette plume et de son héroïne singulière.
Je vous le conseille aussi, merci Le Ptit Colli !

Je suis bien tentée par son roman « Inconditionnelles » qui semble ravir beaucoup de lecteurs. Vous l’avez lu ?

« Tombent les anges » de Marlène Charine. Le livre de poche, 2021.

33 commentaires sur “Tombent les anges. Marlène Charine

  1. Rhoooo mais comme je suis contente que ce premier roman t’ait séduite.
    J’ai moi même beaucoup apprécié le personnage de Cécile mais aussi celui de son mentor.
    Une bien belle découverte en effet !
    Et merci pour le partage du lien chère Ludivine 🙂

    1. Avec plaisir pour le lien Ge. 🙂
      Ce roman m’a vraiment emballée, Cécile est attachante n’est ce pas ? et j’aime beaucoup la dynamique qui se crée entre elle et Kermarec (comme toi, je l’ai beaucoup aimé aussi) ! Ça aurait été fort dommage de passer à côté de ce roman. 🙂

    1. Si tu n’es pas très thriller/policier, ça peut se comprendre qu’il ne t’attire pas plus que ça 😉 mais c’est un très bon livre pour se lancer dans ce genre, si l’occasion se présente, on ne sait jamais 🤭
      Belle soirée, a très vite !

    1. Bonsoir, ça va et toi ?
      Avec plaisir ! Je sais que tu n’es pas trop roman policier mais celui-ci comporte une part de surnaturel si jamais tu veux le découvrir 🙂
      Belle soirée, a très vite !

      1. j’ai une grosse pal, en plus avec le challenge qui se termine fin février, j’espère arriver à lire ce que j’avais prévu 😉 on verra pour la pause estivale peut etre? passe un bon jeudi et à bientôt!

Votre commentaire