Sky⋅Doll. Barbucci & Canepa

Belle journée pour buller, n’est ce pas ? Allez, on se pose dans le canapé, le lit ou la baignoire (il y a bien un endroit pour toi) et on s’empare d’une bonne BD ! Besoin d’inspiration ? Super, j’ai ce qu’il te faut, regarde : Sky⋅Doll, l’intégrale.

L’histoire

« J’avance sur un fil invisible que j’ai moi-même tissé.
Mon existence de poupée n’est rien d’autre qu’une imposture. »

Remontez la clef dans le dos de Noa, la poupée synthétique, et (re)plongez dans les quatre premiers tomes de ses aventures, dans cette intégrale grand format sous couverture inédite de Barbucci et Canepa. Noa est une poupée synthétique. Sa vie est rythmée par un cycle de 33 heures commandé par une clef. Celui qui la possède contrôle son existence. Parmi les androïdes de même fabrication, seule Noa peut rêver. Mais ce qu’elle ignore, c’est qu’elle n’est pas seulement un jouet technologique. Noa, vous entraînera dans un voyage interplanétaire sensuel et mystique, à la recherche de ses origines.

Mon avis

Intriguée par cette belle jacket au milieu des rayons, j’ai laissé mon instinct me guider. Surtout quand j’ai lu « Intégrale ». Je me suis dit: « Chouette, je vais pouvoir connaître la fin tout de suite ! » Oui, je sais, ça fait légèrement impatiente, mais que voulez vous. Guidée par mon flair, je jette donc mon dévolu sur cette beauté sans vraiment réfléchir. Verdict ?

Dans cette version intégrale, il n’y a pas les hors séries, ni même le préquel. Tu as ici les quatre tomes principaux de Sky Doll, pour découvrir l’univers, rien de plus, rien de moins. Mais ne t’inquiètes pas, avec plus de 200 pages, c’est déjà bien suffisant pour se laisser immerger.

Les planches sont magnifiques ! Un régal pour les yeux. Les personnages sont travaillés, délicats, soignés, avec des apparences propres à leurs identités. C’est plein de charme, de sensualité et de courbes ultra féminines.

Pour ce qui est des décors et des paysages, même son de cloche. C’est doux et colorés. Un voyage totale dans un monde, un univers même, complètement différent du nôtre. Quoi que, pas tant que ça. Si d’apparence ce monde semble être à mille lieux de ce que l’on connait, on constate que les problèmes de société existent aussi : place de la gent féminine, quête de bénéfices, conflits d’intérêts, …

Noa, notre poupée, est justement la création de cette société bien particulière. En quête d’identité et d’émancipation, elle se révèle plus humaine et plus touchante que ce dont son apparence peut laisser croire. Ne vous fiez pas à cette enveloppe attirante. Car si ce monde à une image pervertie du corps féminin, Noa, elle, risque fort de chambouler le fragile équilibre de cet univers et de cette hiérarchie qui la tient comme acquise.

Une belle bande dessinée haute en couleur.

Alors, tu es prêt à buller ?

« Sky Doll, Intégral 1/4 » de Alessandro Barbucci & Barbara Canepa.
Éditions Soleil (Delcourt), 2017.

4 commentaires sur “Sky⋅Doll. Barbucci & Canepa

    1. De rien ! 🙂 Cette BD est un très beau voyage visuel, c’est doux, coloré, un vrai bonbon 🍭🤭 et l’histoire est vraiment sympa ! Bonne lecture si tu tentes l’expérience 😊

    1. Oui, les versions intégrales sont toujours de belles découvertes en général 😊 Et celle ci est vraiment sublime, n’hésites pas à me redire si un jour tu tentes l’aventure. 😊 Bonne soirée !

Votre commentaire