Les Cavaliers de l’Apocalypse: Guerre & Famine. Larissa Ione

Tu cherches un peu d’aventure et de mythologie ? Tu veux des combats, du sang et des légendes ? Tu es au bon endroit ! Dans cet article, j’ai choisi de te parler d’une saga d’Urban Fantasy: Les Cavaliers de l’Apocalypse de Larissa Ione.

Les cavaliers de l'apocalypse. Publiés aux éditions Bragelonne

Plus qu’une série, la saga Les Cavaliers de l’Apocalypse est en fait un spin-off (une série dérivée si tu préfères) des livres « Demonica » de Larissa Ione. Un univers de sept romans, où se mèlent surnaturel et romance. Les Cavaliers de l’Apocalypse reprend donc les codes de cet univers et leur action se situe entre le tome 5 et 6 de la série d’origine. Pas d’inquiétude, tu peux très bien lire ces quatre livres sans avoir lu les premiers tomes de Demonica, et l’inverse est valable aussi. Cette série dérivée permet de présenter de nouveaux personnages dans l’univers du Demonica, à partir du tome 6.

Ce spin-off est donc composé de quatre tomes, aux noms de chaque Cavaliers. Guerre, Famine, Mort et Pestilence. Aujourd’hui, je vais te présenter les deux premiers tomes : Guerre et Famine.

Tome 1 : Guerre

La fin des temps approche. Les cavaliers de l’Apocalypse devront choisir de préserver leur humanité et combattre aux côtés du bien ou, au contraire, embrasser leur destinée et déchaîner l’Enfer sur Terre.

Ares, destiné à devenir Guerre, craint peu de choses. Fin stratège et redoutable avec une lame, il a participé à toutes les grandes batailles de l’histoire. Alors que les émotions n’ont aucune prise sur lui depuis bien longtemps, il va s’avérer que sa seule faiblesse est une femme. Cara Thornhart, humaine, entraînée dans un monde qu’elle ne comprend pas et auquel elle ne peut survivre, s’est retrouvée porteuse de la marque qui fera d’Ares un démon à part entière. Consumé par le désir et privé de tous ses pouvoirs lorsqu’il est près d’elle, Ares devra pourtant trouver le moyen de sauver la jeune femme d’une mort certaine, ou accepter d’être le héraut d’Armageddon.

Mon avis

Ce premier tome est une super découverte. Le début peut paraitre long, on y découvre l’univers de Demonica, les légendes et le language propre à ce dernier. Nécessaire pour mieux apprécier ce qui va venir. Je te rassure c’est un passage rapide. Une fois passé ce prologue, on est vite immergé dans ce monde imaginaire. A ma première lecture (oui car je les ai lu et relus, quand on aime hein), j’ai été surprise. De quoi ? Du côté érotique. Car si je m’attendais à de la romance entre Cara et Ares, je ne m’attendais pas à des scènes aussi prononcées. Mais en même temps, Ares est un Cavalier de l’Apocalypse, pas un Bisounours à la guimauve. Qu’on se le dise, c’est un roman érotic-fantasy qui t’attend ici. Mais il est très bon !

Magique, violent, osé !

« Les Cavaliers de l’Apocalypse – Guerre » de Larissa Ione. Editions Bragelonne, 2013.

Les Cavaliers de l'Apocalypse de Larissa Ione

Tome 2 : Famine

L’amour est une émotion défendue à l’immortelle Limos. Promise à Satan, celle qui deviendra Famine si elle se range aux côtés du mal est terrifiée par la réaction de ses frères s’ils découvrent la manière dont elle les a trahis des siècles auparavant. Mensonge après mensonge, la Cavalière se retrouve seule face à ses démons lorsque l’enfer engloutit – littéralement – Arik Wagner, le militaire humain qui a eu le culot de l’embrasser… et d’éveiller son désir.
Une tentation qui risque de déclencher l’Apocalypse si Limos décide d’y céder.

Mon avis

Ce deuxième tome m’a convaincue de continuer la série. Limos est touchante. Derrière l’image de guerrière légendaire se cache une femme douce, fragile, emplie de doute. Mais surtout pleine de secret ! On ressent l’amour porté à ses frères, les trois autres Cavaliers, mais surtout cette peur qui la ronge à l’idée de les perdre. Arik, lui, est un homme humble qui veut absolument protéger ses proches. Leur histoire est tumultueuse, pleine de risques et de mise à l’épreuve. Mais n’oublions pas…

L’Apocalypse est proche !

« Les Cavaliers de l’Apocalypse – Famine » de Larissa Ione. Editions Bragelonne, 2014.

Pour conclure

J’avais craqué sur ces livres grâce à leurs superbes couvertures, elles sont sublimes non ? Et puis l’univers m’avait intriguée. Dans ces deux premiers tomes, on découvre un monde plein de magie, de violence, d’amour, d’érotisme aussi. Un bon mélange avec lequel on ne s’ennuit pas, guidé par des personnages aux forts caractères. Alors après avoir lu les deux premiers tomes, j’avoue que je n’ai pas trainé à lire les suivants.
Si toi aussi, tu veux vivre de l’aventure, rencontrer des légendes bibliques et que tu n’as pas froid aux yeux, tu devrais adorer !

Thanathos et Regan sont les suivants ! La suite : Les Cavaliers de l’Apocalypse, Mort et Pestilence.

Alors, ça vous dit, un petit voyage vers la fin du monde ?

Bonne lecture !


2 réflexions sur “Les Cavaliers de l’Apocalypse: Guerre & Famine. Larissa Ione

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s